Recruter

Un apprenti

Les structures pouvant proposer un contrat d’apprentissage sont :

  • Les entreprises relevant du secteur artisanal, commercial, industriel ou agricole
  • Les employeurs du milieu associatif et les professions libérales
  • Les employeurs du secteur public non industriel et commercial (fonctions publiques d’État, territoriale et hospitalière, ainsi que les établissements publics administratifs)

Les Aides aux entreprises

En choisissant un apprenti comme salarié, vous pouvez bénéficier d’incitations financières :

  • Une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis, jusqu’au niveau master et pour toutes les entreprises
  • Une exonération des charges sociales. Celle-ci peut être totale ou partielle selon la taille de l’entreprise ou la qualité d’artisan
  • Un crédit d’impôt en faveur de l’apprentissage
  • Des déductions fiscales de la taxe d’apprentissage (bonus alternants, frais de stage, dons en nature)

L’apprenti, votre salarié et votre futur collaborateur

L’apprenti est un salarié que vous formez à vos méthodes de travail et qui, après une période initiale de formation, devient progressivement autonome.

Avec l’apprentissage, vous avez de 6 mois à 3 ans pour former votre futur collaborateur, en coopération avec l’équipe pédagogique du CFA, et lui apprendre toutes les ficelles du métier

Le Maitre d’Apprentissage, un rôle clé

Le maître d’apprentissage, qui joue un rôle central dans la formation de l’apprenti, peut être le chef d’entreprise ou un salarié volontaire.

Les conditions de compétences professionnelles exigées du maître d’apprentissage sont déterminées par convention ou accord collectif de branche. A défaut d’une telle convention ou d’un tel accord, les conditions réglementaires d’éligibilité à cette fonction sont les suivantes :

• être titulaire d’un diplôme ou d’un titre relevant du domaine professionnel correspondant à la finalité du diplôme ou du titre préparé par l’apprenti et d’un niveau au moins équivalent et justifiant d’une année d’exercice d’une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti ;

ou • justifier de deux années d’exercice d’une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée par l’apprenti

Plusieurs missions lui sont confiées :

  • Accueillir et intégrer l’apprenti dans l’entreprise
  • Transmettre ses savoirs et savoir-faire techniques
  • Contribuer à l’acquisition par l’apprenti des compétences, correspondant à la qualification recherchée et au titre ou diplôme préparé, en coordination avec le CFA.
  • Accompagner, conseiller et motiver l’apprenti tout au long de son parcours de formation

Mis à jour : le