Lieu de formation

UFA Saint Vincent de Paul 33

47 rue des Sablières CS 21236
33074 BORDEAUX CEDEX


https://campus-sv.fr/
Contact de la formation

Responsable de la formation :
Marie Peringuey
Tel : 05 56 91 62 54
Email : cre@campus-sv.fr

Accessibilité aux personnes en situation de handicap

Formation accessible aux Personnes en situation d'Handicap. Un référent handicap se tient à la disposition des apprentis pour leur accueil et si besoin la mise en place d’un projet d’accompagnement personnalisé, parcours de formation modulable et personnalisable.

Les spécificités de l’UFA

Individualisation des parcours de formation.

Accompagnement et aménagements de formation pour les personnes en situation de handicap.

Toutes les formations dans ce centre

Besoin d'informations
sur cette formation ?

    j’ai lu et j'accepte la politique de confidentialité



    Actualités

    DE AES – Accompagnement éducatif et social

    Métiers visés et débouchés

    L’accompagnant éducatif et social (AES) a pour mission de réaliser une intervention sociale au quotidien visant à compenser les conséquences d’un manque d’autonomie, quelles qu’en soient l’origine ou la nature. Il prend en compte les difficultés liées à l’âge, à la maladie, au mode de vie ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité, pour permettre à la personne d’être actrice de son projet de vie.

    L’accompagnant éducatif et social (AES), en fonction de la spécialité qu’il aura choisie, pourra exercer sur différents lieux d’intervention :

    Accompagnement de la vie à domicile :
    L’AES exerce au domicile de la personne accompagnée, dans des foyers logement, dans des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD), des Services d’Aide à la Personne (SAP), dans des Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD), d’Établissements et services d’aide par le travail (ESAT), etc.

    Accompagnement de la vie en structure collective :
    L’AES exerce son activité au sein d’établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées : Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), Unités de Soins Longue Durée (USLD), Instituts Médico-Éducatifs (IME), etc.

    Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire :
    L’AES exerce au sein de structures d’accueil de la petite enfance, d’établissements d’enseignements et de formation, d’établissements et services médico-sociaux, etc.

    L’objectif de ce diplôme unique est bien d’anticiper les besoins des professionnels en termes de compétences et de mobilité professionnelle et ainsi favoriser une plus grande fluidification des parcours grâce aux passerelles entre les spécialités. En effet, une fois obtenu au titre de l’une des 3 spécialités, le diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social (DEAES) ouvre la possibilité d’acquérir les autres spécialités par la voie de la formation continue. Par ailleurs, il existe un système de dispenses de certification et allègements de formation, encadré par des dispositions spécifiques, pour les titulaires d’autres diplômes tels que le diplôme d’État d’aide-soignant, le diplôme d’État d’auxiliaire de puéricultrice, etc.

    Objectifs de la formation

    Présentation du socle commun

    Ce socle commun représente 70% de la formation théorique pour lequel l’ensemble des stagiaires

    d’une même session de formation, doivent suivre ensemble les enseignements quel que soit le

    choix de leur spécialité.

    Aussi,  et  dans  l’hypothèse  où  plusieurs  établissements  de  formation  relevant  de  personnes physiques  ou  morales  distinctes  sont  associés  par  une  convention  de  coopération  relative  à  la préparation  du  même  diplôme,  ceux-ci  doivent  obligatoirement  s’organiser  pour  satisfaire  cette exigence d’unité de formation du socle commun. Toutefois, sans méconnaître le principe rappelé ci-dessus  et  dans  le  respect  des  places  visées  à  la  déclaration  préalable  et  à  l’agrément,  ils peuvent, après la période de détermination, se répartir les candidats entre établissements d’une même région géographique ou par spécialité.

    Le  premier  domaine  de  formation  est  centré  sur  la  connaissance  du  champ  de  l’action

    sociale en tant que professionnel.

    L’établissement de formation devra transmettre les connaissances et les techniques permettant :

    • de  connaître  les  politiques  sociales  qui  cadrent  l’activité  des  professionnels  du  champ
    • social et médico-social ainsi que leur évolution ;
    • de  repérer  les  dispositifs  de  mise  en  œuvre  de  ces  politiques  et  le  fonctionnement  des
    • divers services notamment de l’Etat y concourant ;
    • d’appréhender la notion d’éthique et de déontologie du travailleur social notamment dans
    • son métier d’accompagnant.

    Le  deuxième  domaine  de  formation  doit  apporter  des  connaissances  sur

    • l’accompagnement au quotidien et dans la proximité de la personne :
    • Il s’agit d’acquérir des connaissances pratiques de base dans les actes de la vie quotidienne (la
    • nourriture, l’hygiène, la relation au corps, l’apprentissage et la communication qui doivent s’inscrire dans un processus d’intervention comprenant plusieurs phases et plusieurs moments de travail).
    • Concernant la formation aux aides à l’alimentation, à la prise de médicaments, à l’hydratation, à la
    • respiration  et  aux  fonctions  d’élimination,  elle  ne  se  substitue  pas  aux  formations  spécifiques
    • complémentaires exigées notamment dans le cadre d’une collaboration avec un professionnel de
    • santé (exemple : aspirations endo-trachéales).

    Le  troisième  domaine  de  formation  est  relatif  à  la  nécessaire  coordination  de

    • l’accompagnant éducatif et social avec les autres professionnels.
    • Le stagiaire doit posséder les principes du travail en équipe pluri professionnelle, de l’organisation
    • en réseaux et de la transmission des informations.

    Le quatrième domaine de formation porte sur :

    • la participation à l’animation de la vie sociale
    • et citoyenne de la personne.
    • Il a pour objectif le maintien et le développement de l’autonomie sociale de la personne qui passe
    • par  une  approche  active  et  citoyenne  visant  le  maintien  de  l’insertion,  en  interaction  avec  les
    • capacités physiques et psychiques et le respect des valeurs.

    Programme et contenu

    Méthodes mobilisées :

    La formation s’articule autour des quatre domaines de formation (DF) suivants :

    DF 1 : Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale : 126 heures d’enseignements socle et 14 heures d’enseignements de spécialité.

    DF  2  :  Accompagner  la  personne  au  quotidien  et  dans  la  proximité :  98  heures d’enseignements socle et 63 heures d’enseignements de spécialité.

    DF  3 : Coopérer  avec  l’ensemble  des  professionnels  concernés : 63  heures d’enseignements socle et 28 heures d’enseignements de spécialité.

    DF  4 :  Participer  à  l’animation  de  la  vie  sociale  et  citoyenne  de  la  personne :  70  heures d’enseignements socle et 42 heures d’enseignements de spécialité.

    La formation théorique, d’une durée de 504 heures comprend 378 heures de socle commun et 147 heures de spécialité.

    Elle est précédée d’un module d’information générale aux trois spécialités du diplôme d’une durée de 14 heures qui doit permettre, le cas échéant, aux stagiaires, de prendre rang dans la spécialité du diplôme sur laquelle ils se positionnent.

    Examen / Modalités d'évaluation

    Le  diplôme  d’Etat  d’accompagnant  éducatif  et  social  s’inscrit  dans  un  système  d’évaluation  des candidats fondé sur des contrôles de connaissances et de savoirs qui se déroulent tout le long du temps de formation.

    A chaque domaine de compétence est associé un domaine de certification. Selon les modalités prévues  au  référentiel  de  certification,  les  évaluations  qui  relèvent  du  contrôle  continu  sont organisées  dans  et  par  l’établissement  de  formation,  à  l’exception  de  l’épreuve  écrite  du  DC1 organisée au sein de l’établissement de formation par la DR(D)JSCS.

    L’obtention du diplôme est subordonnée à la validation des quatre domaines de compétence. Le candidat se présente à un diplôme dans sa globalité; il ne choisit pas  de se présenter à un ou plusieurs domaines de compétences.

    La  certification  est  organisée  par  domaine  de  compétence  et  chaque  domaine  doit  être  validé séparément.

    Possibilité de valider un ou des blocs de compétence

    Pas de possibilités de valider des blocs de compétences séparément.

    Tarif

    Formation gratuite pour l'apprenti (hors coûts annexes), financée par l'OPCO de l'employeur privé selon le niveau de prise en charge publié par France Compétence ou par le CNFPT pour la fonction publique territoriale - autres employeurs : nous contacter

    Modalités d'organisation et durées

    Prérequis Pédagogiques : Absence de prérequis




    Dernière modification: 02/03/2022